Assemblée générale 2021 : les points essentiels

Chers adhérents,

Notre assemblée générale vous rend compte de l’activité des saisons 2019, 2020 et des prévisions pour 2021. La situation sanitaire n’autorisant pas à vous réunir, nous avons eu néanmoins la satisfaction de vous compter nombreux à prendre part, à distance, aux décisions : merci d’avoir témoigné votre confiance aux administrateurs en leur retournant vos pouvoirs et votes. Le bilan complet de la réunion est disponible ici, en voici les informations essentielles.

Pour ouvrir le compte-rendu pdf, utilisez le même mot de passe que celui adressé dans notre courrier du 7 mars (le mot de passe peut vous être renvoyé sur demande).

Élection du conseil d’administration

Deux administratrices n’ont pas souhaité renouveler leur candidature. La présidente a adressé ses remerciements à Josiane Caro et Danielle Martial pour leur dévouement respectif de 14 et 9 années auprès des Amis de l’Orgue de Guignicourt. Ces départs sont compensés par l’arrivée de Martine Mouras (adhérente élue) et Stéphanie Levasseur (membre associé désigné par le conseil municipal). Les 10 administrateurs sortants ont été réélus à l’unanimité (121 votes).

Saison 2019

Trois concerts réunissant chacun 140 à 150 mélomanes ont été organisés en l’église Saint Pierre :

  • 5 mai : concert orgue et voix avec Benjamin et Laetita Steens, l’ensemble Zarlino et Philippe Hattat sous la direction de Nicolas Renaux ;
  • 16 juin : concert de l’orchestre symphonique Arioso ;
  • 28 septembre : concert de Gospel Time à destination d’un large public.

Saison 2020

  • annulation de l’AG suite au premier confinement du printemps ;
  • annulation du concert de l’Orchestre de Picardie (mai 2020) et de l’Académie Musicale de Liesse (avril, puis décembre 2020) ;
  • unique évènement de la saison, un concert orgue, hautbois et voix a eu lieu le 20 septembre, avec Marion André, Angèle Chemin et Benoît Roulet.

Au programme de la saison 2021

  • Concert de l’Orchestre de Picardie du 16/04/2021 : le concert est reporté à une date qui reste à préciser ;
  • Concert Axonance : le projet d’un concert avec le chœur dirigé par Stéphane Candat, accompagné à l’orgue dans un programme d’œuvres de Duruflé et Gabriel Fauré, est à nouveau reporté. En effet, le chœur ne peut travailler, compte tenu des mesures sanitaires ;
  • Concert du quatuor à cordes Vigrid (Emmanuelle Dauchy) et orgue (Marion André) : en partenariat avec l’ADAMA, un concert aura lieu dimanche 12 septembre 2021 à 16 h en l’église Saint Pierre, dans le cadre des Orgues de l’Aisne en concerts. Le programme, en cours d’élaboration, sera constitué d’œuvres de Mozart et Bach.
  • Concert de l’Académie Musicale de Liesse : une date reste à déterminer pour un prochain concert.
  • Concert de Noël : Christophe Rondeau, organiste de Vailly-sur-Aisne, joue régulièrement sur notre orgue (animation des messes dominicales). Il propose un concert de Noël à une date qui reste à préciser.

Quelques chiffres

Les comptes 2019, 2020 et le budget prévisionnel ont été approuvés à l’unanimité. Le nombre d’adhérents est en légère baisse, mais le montant des cotisations / mécénat reste stable. L’assemblée a voté le maintien de la cotisation à 15 € / an, avec gratuité pour le conjoint.

Merci à tous de votre soutien, au plaisir de vous retrouver très vite à nos prochains concerts !

Retour sur le concert du 20 septembre 2020

Dimanche 20 septembre, notre association organisait son premier concert de la saison, présenté par trois jeunes virtuoses : Marion André (orgue), Angèle Chemin (voix) et Benoît Roulet (hautbois). Au programme de ce concert, des œuvres de Jean-Sébastien Bach, Antonio Vivaldi, Igor Stravinsky mais aussi des œuvres de compositeurs français du XXe siècle : Henri Duparc, Reynaldo Hahn, Jules Massenet, Gabriel Fauré, Jehan Alain et Camille Saint-Saëns. Absente des programmes, nous vous présentons ci-après la biographie des artistes.

 

Marion André est une pianiste, violoniste et organiste française. Après avoir été élève aux Conservatoires National de Région de Paris et de Saint-Maur en piano, orgue, violon, improvisation et écriture, elle se perfectionne au Conservatoire International de Musique de Paris, à la Royal Academy of Music de Londres (Master de piano), à l’université Sorbonne-Paris IV (master de musicologie) ainsi qu’au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles (Master d’orgue). Elle y reçoit l’enseignement de Pascal Nemirovski, Pascal Godart, Emmanuel Mercier, Chantal Fraysse, Eichii Chijiwa, Bertrand Cervera ainsi que Bernard Foccroulle, Éric Lebrun, Susan Landale, Christian Ott et Pierre Pincemaille. 1er prix de l’Éric Thiman Competition et du concours Zonta Club de France, elle est activement soutenue par le Rotary Club. Marion André devient professeur de piano assistant au King’s College de Londres avant d’être pianiste accompagnatrice au conservatoire de Levallois-Perret et professeur de piano au conservatoire de Bois-Colombes.

Organiste titulaire de l’église Notre-Dame de Chauny, elle se produit en soliste pour de nombreux festivals français dans les cathédrales et églises telles que Chartres, Aix-en-Provence, le Théâtre Impérial de Compiègne, Rouen, Toul, Paris, Béthune, Laon, Le Havre, Tours, ainsi qu’en Grande-Bretagne et en Belgique. Décorée de la médaille d’honneur du département de l’Aisne et de la ville de Chauny pour la création de sa pièce « Exode », trois poèmes de soldats morts au front mis en musique pour trio à corde baryton et orgue, en hommage aux victimes de la grande guerre pour l’année centenaire, Marion André enregistre pour l’année anniversaire de Carl Philipp Emmanuel Bach son premier CD sous le label quantum classique. En 2018, elle obtient les diplômes d’état de piano et d’orgue, est lauréate du concours de la fonction publique et est nommée professeur de piano au conservatoire de Clichy. Depuis 2020, Marion André entreprend des études de direction d’orchestre à l’École Normale de Musique de Paris et est actuellement en Diplôme Supérieur dans la classe de Dominique Ruits et Julien Masmondet.

Angèle Chemin grandit dans une famille d’artistes et commence à jouer au théâtre sous la direction de son père Philippe Chemin à l’âge de cinq ans. Après avoir commencé ses études musicales par la flûte traversière elle se forme comme artiste lyrique auprès d’Elsa Maurus, Robert Expert et Malcolm Walker. Artiste aux multiples facettes, elle aime la création contemporaine et collabore avec des compositeurs tels que Michaël Levinas, Stefano Gervasoni, Helmut Lachenmann, Bernard Cavanna, Georges Aperghis, Daniel D’Adamo, Roland Auzet, Mathieu Bonilla, Élise Dabrowski…

Parmi ses récentes créations et spectacles, les opéras Bureau 470 de Tomas Bordalejo, Forge de Gabriel Philippot (Opéra de Reims), HIP127 ou la constellation des cigognes , opéra pour soprano et sept jongleurs (direction Daniel Kawka) de Roland Auzet, Jérôme Thomas et Martin Palisse (Opéra de Limoges et tournée nationale), Tingel Tangel de Georges Aperghis pour soprano cymbalum et accordéon avec Françoise Rivalland et Vincent Lhermet (Festival Musiques démesurées, Opéra de Lille, Centre culturel Onassis à Athènes). Passionnée par la musique de chambre, Angèle Chemin est membre de l’Ensemble Maja, en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis 2016 et joue entre autres avec les Ensembles 2E2M, Le Balcon, MDI en Italie, Vydia en Suisse, l’Octuor de violoncelles de Beauvais, le Trio Fauve et en duo avec la pianiste-organiste Marion André. En 2019, elle est Jeune Talent du Festival de Saint-Denis en duo avec la harpiste Annabelle Jarre. Le Concert « Chemins de Traverses » en trio avec Françoise Rivalland et Vincent Lhermet est enregistré par France Musique en janvier 2018 pour l’émission Le Concert du Soir d’Arnaud Merlin. En mai 2018, elle est invitée avec le Trio Fauve à participer à l’émission Génération Jeunes Interprètes de Gaëlle Le Gallic. Angèle Chemin a enregistré Sanjo IV pour soprano solo de Eunho Chang à Varsovie, les 5 Pièces magiques et l’opéra Le joueur de flûte de Hamelin de Yassen Vodénitcharov.

Après plusieurs premiers prix à l’unanimité de hautbois et de musique de chambre dans différents Conservatoires (CRR d’Angers, CRC de Levallois-Perret et CRR de Paris), Benoît Roulet est diplômé en 1999 du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (DNESM-1er prix) dans la classe de Jean-Christophe Gayot, Jean-Louis Capezzali et Guy Laroche. Passionné de musique de chambre, il y intègre le 3e cycle et se produit ensuite dans de nombreux festivals en France et à l’étranger.

Cor anglais solo de l’Orchestre Pasdeloup depuis 2005, il joue régulièrement dans les grandes salles parisiennes comme à la Philharmonie de Paris, à l’Opéra de Paris (Garnier et Bastille), La Scène Musicale, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre des Champs Élysées, la Salle Gaveau… Avec l’Orchestre Pasdeloup, il s’est produit en soliste à plusieurs salles parisiennes salle Pleyel, salle Gaveau…

Comme musicien supplémentaire, Benoît Roulet joue également avec différents orchestres comme l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, le Malher-Chamber Orchestra, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre de Chambre de Genève, les Musiciens du Louvre, l’Orchestre « les Siècles », l’Ensemble Matheus, l’Orchestre Les Dissonances, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre de Nancy-Lorraine, l’Orchestre de Tours, l’Orchestre régional de Cannes, l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté de Besançon, l’Orchestre National de Lille, l’Ensemble Musicatreize, l’Ensemble 2E2M, l’Orchestre Royal Philharmonique de Galice (Espagne)… Avec ces orchestres, il participe à de nombreux concerts et enregistrements en France, en Italie, en Suisse, en Allemagne, au Luxembourg, à Monte-Carlo, en Espagne, au Maroc, en Algérie, en Tunisie et aux Émirats Arabes Unis. Passionné par la transmission, Benoît Roulet enseigne aux Conservatoires de Clichy-La-Garenne et de Colombes.